AssistantsTripUk2006

Aide et conseils aux assistants Francais qui partent au Royaume Uni : .......................You'll never walk alone.......................
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réforme CAPES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
cecile972

avatar

Nombre de messages : 950
Je suis à : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Dim 18 Jan 2009, 15:14

La bourse au mérite ne sera pas réservée aux boursiers, ce seront les meilleurs élèves de M1 qui auront droit à cette bourse.
Son montant variera par contre en fonction des revenus des parents.
Maintenant faudra voir quels seront les critères, voir si la sélection se fera par fac ou à l'échelon national.

Chrystelle crois-tu qu'une personne qui n'assiste pas aux cours arrivent à avoir un M1 avec mention TB ou B j'en doute Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrystelle

avatar

Nombre de messages : 408
Age : 30
Je viens de : future assistante???
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Lun 19 Jan 2009, 03:44

ben non mais comme c'est pas clair qui peut avr quoi avec l'histoire de criteres sociaux et de se présenter aux exams, moi dsl je my perds c'est pas net et ca c'est pour cacher le vide des programmes qu'on ne connait tjr pas!... c'est débile de toute facon, comment tu veux évaluer vraiment le mérite?jss d'accord les mentions ca montre qd mm qch, mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
weet_weet

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 30
Je viens de : Magny les Hameaux
Je suis à : Magny les Hameaux
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Lun 19 Jan 2009, 12:02

on ne connait toujours pas les programmes parce que les maquettes sont prises en otage ^^

Dans ma fac par exemple ( paris X nanterre), et je sais que c'est loin d'être la seule, les enseignants chercheurs ont appelé à la rétention de copies, et à la rétention des maquettes des masters de préparation aux concours du Capes.

ça a commencé en décembre, et c'est pas prêt d'être terminé ^^
Ils préfèrent faire ça plutôt que faire grève et nous priver de cours... Malheureusement du même coup ils ne font pas de vagues et personne n'en parle lol!

Revendications : retrait du projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs
- Suspension du projet de réforme sur la masterisation des profs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile972

avatar

Nombre de messages : 950
Je suis à : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Lun 19 Jan 2009, 21:10

chrystelle a écrit:
comment tu veux évaluer vraiment le mérite?.


Un exemple : depuis quelques années déjà ils ont instauré des bourses au mérite pour les lycéens, critères : être boursier et avoir mention TB ou B au BEPC Wink


Dernière édition par cecile972 le Lun 19 Jan 2009, 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile972

avatar

Nombre de messages : 950
Je suis à : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Lun 19 Jan 2009, 21:15

weet_weet a écrit:
Malheureusement du même coup ils ne font pas de vagues et personne n'en parle lol!

Revendications : retrait du projet de décret sur le statut des enseignants-chercheurs
- Suspension du projet de réforme sur la masterisation des profs

Si si ils en ont parlé dans les médias mais bien entendu 1 ou 2 fois pas tous les jours Wink
Idem pour d'autres professions, par exemple les urgences de l'hôpital Edoourd Herriot à Lyon sont en grève depuis presque 2 mois je crois maintenant etc..........

D'ailleurs jeudi 29 c'est grande grève nationale en France, grève inter-professionnelle, les retraités sont appelés aussi à manifester.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile972

avatar

Nombre de messages : 950
Je suis à : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Lun 19 Jan 2009, 21:24

chrystelle a écrit:
comment tu veux évaluer vraiment le mérite? .

Autre exemple de bourse au mérite pour des étudiants cette fois-ci, il faut déjà avoir au moins mention TB au bac..........

http://www.parisetudiant.com/etudes/article.php?article=801

Les nouvelles bourses de M2 seront je pense basées sur le même principe, mention TB obligatoire au M1, nombre défini de bourses à attribuer donc ensuite il faudra d'autres critères pour départager les ex-aequo Wink

C'est déjà mieux que rien, ceux qui percevront ces bourses seront bien contents, bien entendu il n'y en aura pas pour tout le monde mais ça c'est la vie Wink


Dernière édition par cecile972 le Mar 20 Jan 2009, 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrystelle

avatar

Nombre de messages : 408
Age : 30
Je viens de : future assistante???
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Mar 20 Jan 2009, 10:41

ouais ben des mentions tb au m1 jen ai pas vu un en anglais à clermont! comment tu veux en langues c'est balèze, pas comme en maths où t'es noté sur 20, bref...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile972

avatar

Nombre de messages : 950
Je suis à : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Mer 11 Fév 2009, 00:40

Article du monde

http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/02/10/formation-des-professeurs-parents-d-eleves-si-vous-saviez_1153316_0.html

"Formation des professeurs : parents d’élèves, si vous saviez...", point de vue dans Le Monde du 11 février 2009
mardi 10 février 2009, par Elie

Le projet de réforme de la formation des maîtres entraînera un dramatique recul pour notre école publique. Qu’on en juge ! Aujourd’hui, après la licence et une année de préparation du concours, les lauréats ont le statut de professeur stagiaire.

Ils sont rémunérés durant leur cinquième année d’étude et leur formation se déroule en alternance dans des écoles internes d’universités, les instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM) et dans des établissements scolaires. C’est ainsi que les futurs professeurs des écoles se voient confier des élèves, en pleine responsabilité, lors de stages occupant un tiers de l’année, dans trois classes différentes.

Ce n’est pas parfait. Cette formation est trop courte, elle souffre d’une insuffisante prise en compte des gestes professionnels, d’une trop faible articulation entre la pratique et les apports qui l’éclairent (savoirs disciplinaires, didactique, pédagogie, psychologie, sociologie, histoire de l’école...). Nous ne nous satisfaisons donc pas du statu quo : il faudrait concevoir une formation professionnelle plus longue, qui donne toute sa place à la formation universitaire et joue à fond la carte de l’alternance.

Fallait-il donc rayer d’un trait de plume le système actuel, sans aucune évaluation préalable, et le remplacer aussi vite par un autre, différent et sans équivalent ailleurs ? Qu’il faille dispenser une formation disciplinaire de large spectre aux futurs enseignants dans les deux années suivant la licence pour les rendre capables d’intégrer de nouvelles connaissances dans leur enseignement tout au long de leur carrière, cela fait consensus. Qu’il faille renforcer leur formation sur les plans didactique et pédagogique, cela aussi est incontestable. Et que l’on reconnaisse ce plus haut niveau de formation par la délivrance d’un master en est une suite logique. Mais la condition impérative pour que cela soit possible, c’est le maintien de la formation par alternance. Or ce n’est pas du tout ce que prévoit le nouveau dispositif, applicable dès septembre.

Pendant leur formation, les étudiants ne disposeront au mieux que d’un mois de stage pour s’exercer au métier, mais tous n’en bénéficieront pas car il n’est pas obligatoire d’en prévoir dans le cursus. Et comment le pourrait-on quand le ministère promet 40 000 stages pour... 150 000 étudiants ? Heureusement d’ailleurs pour les rectorats, bien incapables de répondre à la demande, notamment dans les académies qui ont le plus de candidats.

Et même quand les étudiants auront un stage, leur obsession légitime sera de réussir le concours : ses épreuves se situent en janvier et juin de la 2e année de master. Et il est évident que leur préparation empêchera aussi de s’engager dans les recherches qu’exige le mémoire de master.

Ensuite, après cette "formation", les débutants devront assurer seuls, sans accompagnement véritable, un enseignement à plein temps à l’année. Ainsi le professeur des écoles qui aura fait un stage d’un mois (dans le meilleur des cas) au CM1 pourra se voir confier, sans expérience préalable, un CP ou une classe de maternelle ! Et le jeune professeur de maths ou d’histoire qui aura pu s’entraîner quelques heures (mais pas toujours) dans une classe de 1re devra enseigner d’emblée à cinq ou six classes allant de la 6e à la 3e dans un collège de banlieue ! Premiers pas inoubliables dans le métier...

Donnerait-on le permis de conduire à des candidats qui n’auraient jamais pris le volant ? Que dirait-on d’une formation d’infirmières qui apprendraient dans les livres à faire les piqûres ? C’est pourtant ce que le ministère s’apprête à décréter. Les conséquences sont hélas prévisibles : les débutants auront du mal à gérer la classe et, malgré eux, ils mettront souvent leurs élèves en difficulté. Les inspecteurs et les chefs d’établissement seront submergés de plaintes, le pourcentage de démissionnaires augmentera, on créera des "cellules de soutien psychologique"...

Cette réforme réussit par ailleurs le tour de force de susciter simultanément de légitimes inquiétudes quant au niveau de maîtrise des disciplines par les futurs enseignants, notamment en raison d’une conception hybride des épreuves des concours. La réduction de leur nombre (pour faire des économies) empêchera de s’assurer que les lauréats maîtrisent bien les savoirs et compétences nécessaires pour enseigner les disciplines scolaires. Le comble est atteint avec le concours de professeurs des écoles, qui n’aura plus d’épreuve pour vérifier de façon fiable leur capacité à enseigner le français !

Enseigner est un métier qui s’apprend, et qui s’apprend continûment, en même temps qu’une fonction sociale qui exige une permanente mise à jour des connaissances. Or, non seulement le projet ne dit rien de la formation continue des professeurs du secondaire, déjà si restreinte, mais il la met en péril dans le primaire. En effet, actuellement, les professeurs des écoles peuvent bénéficier de la formation continue parce que, lors des stages de formation initiale, leurs jeunes collègues les remplacent dans leur classe. En divisant par trois la durée de ces stages, on anéantit la formation continue. On tourne le dos aux conditions du progrès de l’école.

La logique globale semble d’abord budgétaire : la suppression du statut de fonctionnaire stagiaire rémunéré équivaut à un plan social de 20 000 postes. Ce sera aux familles de payer les études... Du moins, celles qui le pourront. Cette logique est injuste.

Mais le projet met aussi à mal l’égalité territoriale. Le caractère national des concours est fragilisé, dans les départements ruraux, l’existence des sites IUFM installés dans les anciennes Ecoles normales est menacée et le gouvernement a engagé les universités dans une concurrence sauvage : on ne peut plus être sûr qu’on formera les mêmes enseignants d’une région à l’autre ou au sein d’une même région tant les conceptions du métier varient d’un projet à l’autre.

Est ainsi en train de se rompre le lien consubstantiel établi depuis Jules Ferry entre l’école, les maîtres et la République, celui d’une formation définie et maîtrisée par l’Etat. Nous assistons à la dénationalisation de la formation des maîtres, le coeur de l’école publique. Pourquoi les citoyens ne sont-ils pas informés de cette réforme essentielle ? Pourquoi le Parlement n’en est-il pas saisi ?Depuis l’automne, ce projet fait l’unanimité contre lui. La plupart des universités ont demandé un moratoire pour permettre que s’engage une négociation sérieuse autour d’une vraie réforme, plus nécessaire que jamais, à un moment où le métier est de plus en plus difficile. Mais elles ne sont pas entendues.

Pour l’instant, cette obstination a un résultat évident : la pagaille dans le monde universitaire. Le retour des projets de master est imposé pour le 15 février, mais les dernières précisions du ministère datent du 15 janvier et les textes officiels sur les épreuves des concours ne sont toujours pas parus...

Que faire devant tant d’irresponsabilité et tant d’irrespect envers les acteurs de la formation ? Au regard des délais, il n’y a plus d’autre solution : les parents d’élèves, appuyés par les parlementaires et les élus locaux attachés à la qualité de notre école, doivent demander l’arrêt d’urgence de ce train fou. Nous en sommes convaincus, le gouvernement devra alors cesser de s’entêter et retirer sa "réforme", maintenir une année de plus les concours actuels, prendre le temps d’évaluer l’existant et organiser l’indispensable négociation. C’est l’esprit républicain et c’est le simple bon sens. Mais il faut agir vite.

Sylvie Clabecq, professeur IUFM Pays de Loire, université de Nantes ; Guy Couarraze, président de l’université Paris-Sud-XI ; Claudine Garcia-Debanc, professeur des universités, IUFM de Midi-Pyrénées, université Toulouse-II-Le Mirail ; Sylvain Grandserre, professeur des écoles, directeur (Seine-Maritime), prix Louis Cros 2007 ; Hervé Hamon, écrivain, auteur de "Tant qu’il y aura des profs" et éditeur ; Jean-Jacques Hazan, président de la Fédération des conseils de parents d’élèves de l’école publique ; Philippe Joutard, historien, ancien recteur ; Jean-Pierre Kahane, mathématicien, membre de l’Académie des sciences ; Georges Molinié, président de l’université Paris-IV (Sorbonne) ; André Ouzoulias, professeur agrégé, IUFM de Versailles, université de Cergy-Pontoise ; Sylvie Plane, professeur des universités, IUFM de Paris, université Paris-IV.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaxiMinipouce

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 30
Je viens de : Caen-Alencon
Je suis à : La BPO...barbant!
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Mer 11 Fév 2009, 01:09

encore plus d'incertitude pour mon avenir l'année prochaine...enfin moi ça me révolte tout le monde s'en fout car tout le monde pense que les prof c des feignasses que ça s'apprend pas que c un métier facile ...je veux dire g bossé dans une banque tout le monde détestait les profs j'en ai entendu de toute sorte c assez triste ^^Perso g pas eu toujours de l'admiration pour tout mes profs mais yen a des bon quand même qui font du super boulot par exemple en banlieu(mes meilleur profs ont été ceux de las-bàs)
Personne n'est au courant de cette réforme seulement les étudiants que ça concerne !il faut répendre la nouvelle^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-year-in-uk.blogspot.com/
dop



Nombre de messages : 106
Age : 29
Je viens de : France
Je suis à : France
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Mer 11 Fév 2009, 16:37

Feignasses de prof tongue toujours à se plaindre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile972

avatar

Nombre de messages : 950
Je suis à : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Mer 11 Fév 2009, 21:22

MaxiMinipouce a écrit:
Personne n'est au courant de cette réforme seulement les étudiants que ça concerne !il faut répendre la nouvelle^^

Ben justement non, ça bouge, c'est médiatisé, c'est pour ça que je vous ai mis un article du monde. Mais il n'y a pas que Le Monde qui parle en ce moment de tout ça, il y a même les journaux gratuits Wink
Mettre un article du monde ça faisait plus sérieux Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile972

avatar

Nombre de messages : 950
Je suis à : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Mer 11 Fév 2009, 21:23

MaxiMinipouce a écrit:
...je veux dire g bossé dans une banque tout le monde détestait les profs j'en ai entendu de toute sorte c assez triste

Ben à charge de revanche maintenant tout le monde déteste les banquiers Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ggtheworshippers



Nombre de messages : 138
Age : 30
Je viens de : Le Mans
Je suis à : Chalfont St Peter
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Jeu 12 Fév 2009, 04:20

Le Mans, ma ville chérie à moi, a refusé le master Shocked Shocked

Fait ch*** s'il faut que je bouge l'an prochain...

http://www.lemans.maville.com/actu/actudet_-Les-etudiants-a-nouveau-dans-la-rue-ils-arrivent-en-ville_-816469--BKN_actu.Htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.viragesudlemans.fr/forum_VS/index.php
chrystelle

avatar

Nombre de messages : 408
Age : 30
Je viens de : future assistante???
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Jeu 12 Fév 2009, 19:08

moi je crains une chose: pas la mm chose pour tout le monde partout, et ca part bien ds ce sens là... enfin tout le monde se fout tjr de ma gueule qd j'envisgae le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaly



Nombre de messages : 663
Age : 31
Je viens de : Nice
Je suis à : Paris
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Jeu 12 Fév 2009, 22:09

Bah au RU c'est pas la même chose pour tout le monde et ça a l'air de marcher chez eux non ?

vous en pensez quoi ?

après pour le "stage" même pas obligatoire c'est TRES nul!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile972

avatar

Nombre de messages : 950
Je suis à : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Jeu 12 Fév 2009, 23:25

12-02-2009 11:12:12
Pays : FRA
FRFR



FRS0406 40239 /AFP-FE06



PARIS, 12 fév 2009 (AFP)

La Conférence des présidents d'universités (CPU) a demandé jeudi à Xavier Darcos "de repousser à 2011" la réforme sur la formation des enseignants et a émis de "fortes réserves" sur la médiation proposée par Valérie Pécresse sur le statut des enseignants-chercheurs.

"La confusion croissante engendrée par la précipitation dans laquelle la réforme de la formation des maîtres a été engagée, en compromet gravement la qualité", a estimé, dans un communiqué, le conseil d'administration de cette instance, qui s'est réunie mercredi soir.

La CPU demande "solennellement à Xavier Darcos, ministre de l'Education nationale, de repousser à 2011 la mise en place des nouveaux concours de recrutement". Cette réforme devait entrer en vigueur en 2010.

En outre, si la CPU estime que "remettre sur le chantier le projet de révision du décret de 1984 (sur le statut des enseignants-chercheurs, ndlr) est aujourd'hui indispensable", elle "exprime de fortes réserves sur la nature et la durée de la médiation proposée, qui ne répondent pas à l'urgence de la situation".

La CPU réunit les présidents des 83 universités françaises et ainsi que des directeurs d'autres établissements (Ecoles normales supérieures, grands établissements, grandes écoles...).

kp/sm/phi

AFP 121112 FEV 09
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile972

avatar

Nombre de messages : 950
Je suis à : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Jeu 12 Fév 2009, 23:28

ggtheworshippers a écrit:
Le Mans, ma ville chérie à moi, a refusé le master Shocked Shocked

Fait ch*** s'il faut que je bouge l'an prochain...


Zen.... il n'y a pas que Le Mans et Nantes qui n'ont pas bossé sur les maquettes des masters pro Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cecile972

avatar

Nombre de messages : 950
Je suis à : Lyon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Jeu 12 Fév 2009, 23:31

chrystelle a écrit:
moi je crains une chose: pas la mm chose pour tout le monde partout.

C'est déjà le cas et ce depuis toujours, toutes les formations ne peuvent pas être assurées dans toutes les facs, idem dans les collèges avec les options (en campagne tu n'as pas les mêmes possibilités en langues étrangères que dans une grande ville, pas de section internationale ...) etc........... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrystelle

avatar

Nombre de messages : 408
Age : 30
Je viens de : future assistante???
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Ven 13 Fév 2009, 02:28

non mais les concours on les avait partout pour l'éducation nationale, dc si y'a que qq masters pros ds une moitié de régions disons, ben bjr, pas sur d'avoir de la place pour tt le monde ds ce cas. enfin jen sais rien
mtnt j'attends jy pense pas, c'ets les vacances youhouhouhouhhhhhh affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaxiMinipouce

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 30
Je viens de : Caen-Alencon
Je suis à : La BPO...barbant!
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Ven 13 Fév 2009, 03:37

il y aura forcément un master par académie c sur car le concours pour les primaires reste académique^^
Voilà je savais même pas que le mans préparait à l'anglais...vous avez bien de la chance dans les pays de la loire en basse-normandie c Caen ou rien^^
et oui la plupart des fac ne prépare pas de maquette dc on est tous dans le même bateau..purée si il pouvait la repousser moi je trouve cette année de stage indispensable!!!!je suis pas contre la masterisation mais c idiot d'allonger le temps d'étude et de raccourcir le temps de stage!moi qui croyait qu'on aurait plein de stages sur 2 ans (façon étude d'infirmière)...quel boulet cette valérie Pécresse^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-year-in-uk.blogspot.com/
Azaly



Nombre de messages : 663
Age : 31
Je viens de : Nice
Je suis à : Paris
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Ven 13 Fév 2009, 05:09

A Nice pas de maquettes non plus et la fac est en grève depuis deux semaines...

Sinon les différences existent en effet déjà, il y a des IUFM et des facs qui préparent sans doute mieux que d'autres au CAPES/AGREG donc ça changera rien

Je pense aussi que l'année de stage est indispensable! ou alors le master II devrait être fait en alternance et rémunéré!
un peu comme les diplômes british quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
weet_weet

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 30
Je viens de : Magny les Hameaux
Je suis à : Magny les Hameaux
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Ven 13 Fév 2009, 08:28

juste pour préciser...
Les facs préparent les maquettes, c'est juste que les profs refusent de les rendre lol! ( d'ailleurs aujourd'hui c'est la cérémonie officielle de non-remise des maquettes ^^)

sinon pour ceux que ça intéresse et qui ont un peu de mal à comprendre la réforme, voici un compte rendu de réunions entre profs que j'ai fait au début de la semaine :

"Concernant la réforme elle même, voilà ce que j'ai retenu de ce matin ( ce ne sont que des informations exhaustives, et j'avoue que ces questions là ne sont pas mon fort, donc mieux vaut continuer à vous renseigner de votre côté également ):
Elle est présentée par les médias ou le gouvernement comme une réforme sur le statut des enseignants-chercheurs uniquement, mais elle concerne en fait aussi les étudiants et leur statut, en ce qui concerne par exemple le projet de masterisation des concours.
Ce projet, lié à la réforme du lycée, pourrait avoir des conséquences désastreuses sur les conditions de vie et de travail des futurs enseignants. En effet alors qu'actuellement celui qui obtient un CAPES est titularisé et trouve un poste, les " masterisés" seront placés sur une liste d'attente, à disposition des rectorats ou des établissements.
Cette liste pourra être consultée à tous moments par les instances citées au-dessus qui pourront y piocher quand elles le désirent. La réforme du lycée proposant entre autre, une semestrialisation des enseignements, s'il s'avère qu'en milieu d'année tel lycée a besoin d'un prof d'anglais pour 4 heures par semaine, il pourra recruter un "masterisé", qui sera alors employé de façon quelque peu précaire ( 4h par semaine à raison d'un taux horaire de 8euros 75)
De plus, avec le projet de masterisation se pose un gros problème pédagogique : il sera demandé aux étudiants, pendant leur année de master de faire leur mémoire, tout en ayant 108 heures de stage à faire, tout en ayant l'obligation de préparer le concours. Difficile pour un étudiant normal de tout mener de front, à moins de tirer un trait sur toute vie sociale
De plus ces 108 h de stage auront lieu entre janvier et juin de l'année de master, soit très exactement entre l'écrit et l'oral du concours ( encore une fois, difficile de tout gérer). Sans compter que ces 108h de stage se subsitueront au stage filé que les étudiants d'IUFM suivent actuellement ( 3 heures par semaine). Pour en rajouter une couche, ce stage sera rémunéré à hauteur d'un plafond de 3000 euros... ( on est bien loin des 1300 euros par mois que le prof stagiaire gagne actuellement).
Pour faire un bilan, les futurs enseignants auront certes Bac+5, mais n'auront presque pas eu de classe, seront bien moins formés, avec un concours passablement modifié.
Le concours donc : les épreuves orales de langues étrangères devraient disparaître ( nous serons donc soit-disant pédagogiquement aptes à enseigner une langue étrangère, alors même que l'épreuve de langues aura été supprimée). L'exercice de la dissertation ne sera plus non plus le même lors du concours : alors qu'aujourd'hui encore, l'épreuve porte sur l'histoire de la discipline, elle devrait bientôt porter sur l'histoire de l'enseignement de la discipline... Rien à voir...
Nos enseignants déplorent donc le fait que cette réforme risque fort de former de nouveaux enseignant peu ou pas préparés pour l'emploi qu'ils ont choisi.

La deuxième partie de la réforme concerne bien évidemment le statut des enseignants chercheurs.
Alors qu'actuellement les enseignants donnent des cours, tout en faisant de la recherche, et de l'administratif, la loi propose de prendre en compte ces différentes tâches en les séparant complètement les unes des autres. Ainsi un enseignant pourra devenir plus enseignant que chercheur, et vice versa... Il est facile de voir les lacunes de ce projet : nos enseignants, pour nous proposer des cours intéressants, font de la recherche, préparent leurs notes, publient des documents, et nourrissent donc toujours plus leur réflexion sur leur spécialité. Or avec cette réforme, ceux qui donneront le plus d'heures de cours seront ceux qui feront le moins de recherches. Par conséquent la qualité des enseignements en sera fortement réduite.
La recherche et l'enseignement vont de paire, pour enseigner à un certain niveau il faut bien évidemment faire de la recherche, et ceux qui recherchent le plus, sont de fait ceux qui ont le plus de matière pour leurs cours.
La loi brise cet équilibre entre recherche et enseignement.
Enfin pour finir, le gouvernement compte supprimer 900 postes dans l'enseignement supérieur. Conséquence logique ==> moins de profs, mais toujours autant d'heures de cours à donner. Les enseignants auront donc plus d'heures de cours, et moins d'heures de recherche... Encore une fois, la qualité des enseignements en pâtira...

"

nouvelle précision : il sera de plus possible de réussir le master prof, mais de rater le concours ( bah oui, normal quoi, aujourd'hui il y a des gens qui ont le concours au bout de plusieurs fois, il n'y a pas de mal à ça)
Or... comment repasser le concours si celui-çi est intégré dans le master, et qu'on a validé le master ? Ah bah ça ils n'y ont pas pensé au gouvernement... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaxiMinipouce

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 30
Je viens de : Caen-Alencon
Je suis à : La BPO...barbant!
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Ven 13 Fév 2009, 14:19

purée c encore pire que ce que je pensais..il rejoigne qq peu le système espagnol et allemand avec leur truc de liste sauf que dans ces pays c par région...oué paske c bien gentil mé si il tapelle pour 4 heures d'anglais pour 4 mois à Paris et ke comme moi ben t'habite a 300 bornes ça va être pratique^^
et oui c trop nul le couplage diplôme-concours st trop con mais en meme temps c paske je suppose qu'a terme il veulent que se soit comme in england pas de concours tu es recrutée par les établissement...
Aparemment la médiatrice a proposé une totale réécriture du texte...à voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-year-in-uk.blogspot.com/
weet_weet

avatar

Nombre de messages : 265
Age : 30
Je viens de : Magny les Hameaux
Je suis à : Magny les Hameaux
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Ven 13 Fév 2009, 15:54

eh oui tout le monde est dans l'attente... J'aimerais bien savoir si les cours vont reprendre lundi, marre de me déplacer pour rien lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaly



Nombre de messages : 663
Age : 31
Je viens de : Nice
Je suis à : Paris
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: Réforme CAPES   Ven 13 Fév 2009, 17:36

Ma prof de didactique en FLE rattrape tous ses cours la semaine prochaine, soit 9h, je vais mourir Laughing

miais j'ai pas compris un truc: donc tu passes le concours mais t'es pas sûr de bosser ?
enfin 4h par semaine, selon où t'habites, ouais, trop génial, puis comme si t'allais prendre un taff pour 4h/semaine, autant aller au supermarché du coin faire caissière alors... en plus là au moins quand tu rentres chez toi t'as pas de boulot!!

c'est du n'importe quoi, j'espère que ça passera pas!!

après à terme un système comme au RU me déplairait pas, mais pas comme ça quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réforme CAPES   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réforme CAPES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» mise en forme ficus "ginseng"
» Discus pas en forme ...
» Nouvelle padoue pas en forme
» Nouveaux écumeurs de forme conique
» Daddy : le sucre change de forme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AssistantsTripUk2006 :: AssistantsTripUk2006 :: Le Pub-
Sauter vers: