AssistantsTripUk2006

Aide et conseils aux assistants Francais qui partent au Royaume Uni : .......................You'll never walk alone.......................
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 arrivee sur place... et si je repartais?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
nicolas

avatar

Nombre de messages : 142
Age : 31
Je viens de : praktikant
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Lun 26 Nov 2007, 15:14

Azaly a écrit:
faire prof en France ne me dit pas du tout vu les conditions actuelles

est ce que tu peux développer ?

(vu les tensions qui règnent sur ce topic. je me sens contraint de préciser:
ma question est au 1er degrés, dépourvue de sous entendu. j'aimerai juste comprendre ce que tu qualifies de "conditions actuelles") Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/poumon_v1
Azaly



Nombre de messages : 663
Age : 32
Je viens de : Nice
Je suis à : Paris
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Lun 26 Nov 2007, 16:39

nicolas a écrit:
Azaly a écrit:
faire prof en France ne me dit pas du tout vu les conditions actuelles

est ce que tu peux développer ?

(vu les tensions qui règnent sur ce topic. je me sens contraint de préciser:
ma question est au 1er degrés, dépourvue de sous entendu. j'aimerai juste comprendre ce que tu qualifies de "conditions actuelles") Wink

le fait d'être envoyée n'importe où, de pouvoir tomber presque à coup sûr dans une ZEP, etc. Je connais des prof qui font des remplacements sur tout un département depuis des années, donc non merci!
Entre l'Angleterre et une ZEP de la RP, y a pas photo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vie29



Nombre de messages : 38
Age : 32
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Lun 26 Nov 2007, 16:49

Citation :
le fait d'être envoyée n'importe où, de pouvoir tomber presque à coup sûr dans une ZEP, etc. Je connais des prof qui font des remplacements sur tout un département depuis des années, donc non merci!
Entre l'Angleterre et une ZEP de la RP, y a pas photo!

Sans vouloir te faire peur, c'est un peu pareil au Royaume-Uni. Je m'explique : j'ai parlé avec une prof de français de là-bas et elle m'a dit qu'au début de sa carrière, elle a dû faire quelques années dans un collège horrible où il n'y avait que des élèves difficiles. Elle n'en pouvait plus tellement c'était dur.... Elle m'a raconté quelques anecdotes et c'était pas jojo !! En plus, je ne sais pas si tu es au courant mais on m'a dit que les profs de là-bas doivent chercher eux-mêmes du travail dans les collèges ou lycées, ils doivent envoyer leurs candidatures... C'est un peu la pression, et tu peux finalement, par manque de choix te retrouver dans un lycée ou collège difficile, comme ceux que tu peux trouver en région parisienne....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeopardize

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 32
Je viens de : Paris
Je suis à : Newcastle-upon-Tyne
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Lun 26 Nov 2007, 19:00

Citation :
Désolée mais à chacun de décider ce qui est déprimant ou pas pour lui, on est tous différent, un peu de tolérance bon dieu!

Je suis quelqu'un de solitaire, j'adore être seule plus que je n'aime être accompagnée, et alors ? C'est mon droit non ? Qu'est-ce que ça peut faire ? Je n'emmerde personne et ne juge pas les autres. Pour moi partir et être seule c'est très bien. Je ne dis pas que je suis contre le fait de me faire des amis et de rencontrer du monde, mais vivre seule c'est primordial et je ne vois pas en quoi ça gêne qui que ce soit.

Ensuite la ville. Bon il faut voir les raisons de chacun. J'ai déjà expliqué pourquoi je n'irais pas en cambrousse. J'y ai vécu, je connais, je n'aime pas, je ne veux pas revivre ça, pas la peine de me pourrir l'année.

Il y a des tonnes de raisons pour partir. Perso c'est parce que je veux enseigner à l'étranger, faire prof en France ne me dit pas du tout vu les conditions actuelles, je veux donc voir si la vie là-bas me plaît, si je supporte le climat et la mentalité, je n'y vais pas pour faire la fête tous les soirs, et améliorer mon anglais sera une conséquence mais pas forcément un but, je me débrouille bien et ce que j'aimerais améliorer surtout c'est mon accent.

Un peu de respect et de tolérance pour les désirs des autres svp. Personne ne détient la vérité générale et heureusement qu'on a pas tous les mêmes attentes et les mêmes désirs, ou la même personnalité, ce serait horrible sinon!

Ouuu désolée fallait pas le prendre comme ça, of course tout le monde a le droit de s'exprimer, c'est bien pour ça que ce forum existe d'ailleurs ! Je n'ai jamais dit que je détenais la vérité universelle... Donc désolée si j'ai heurté tes sentiments et ceux des autres...

Je comprend qu'on aime la solitude moi même j'aime avoir des moments rien que pour moi et je ne sors pas tous les week end, quand je sors, je sors toute seule la plupart du temps, car il vaut souvent mieux être seule que mal accompagnée ... Maintenant je voulais dire que c'est dommage si vous voulez partir et vivre comme une recluse, déjà l'assistanat c'est pas vraiment un truc pour les personnes introverties, OK vous pouvez bien le vivre mais faut aussi penser aux élèves qui dépendent un peu de vous et des profs avec qui vous travaillez.

Ceci est MON opinion, exprimée sur ce forum un peu comme tout le monde, et encore une fois DESOLEE si j'ai pu blesser des gens, cela n'était pas mon intention...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blah

avatar

Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Lun 26 Nov 2007, 19:35

Pas vraiment pour les introverties ?
Si j'avais pas fait assistante, je serais encore plus timide, introvertie et asociale je pense. Wink
C'est vrai que parfois ça m'a manqué de pas pouvoir faire des trucs avec les autres mais au final pas tant que ça et j'ai aussi pu faire plein de trucs par moi-même sans avoir à me soucier de l'organisation.
On travaille avec les autres, comme dans tous travail. Quant aux élèves, ça dépend.
Alors oui ça demande de pouvoir se battre niveau confiance en soi mais après c'est l'inverse, c'est une expérience qui aide à avoir confiance en soi et à se battre dans le quotidien. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicolas

avatar

Nombre de messages : 142
Age : 31
Je viens de : praktikant
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mar 27 Nov 2007, 01:07

vie29 a écrit:
Citation :
le fait d'être envoyée n'importe où, de pouvoir tomber presque à coup sûr dans une ZEP, etc. Je connais des prof qui font des remplacements sur tout un département depuis des années, donc non merci!
Entre l'Angleterre et une ZEP de la RP, y a pas photo!

Sans vouloir te faire peur, c'est un peu pareil au Royaume-Uni.

viens dans mon école Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/poumon_v1
legerepluie1



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mar 27 Nov 2007, 01:17

vie29 a écrit:
Franchement, le British Council c'est même pas la peine de les contacter.... Je leur ai envoyé un mail racontant un peu ma situation et ils n'ont jamais daigné me répondre.... C'est lamentable de leur part mais bon....
Justement j hesitais a les contacter! merci de m avoir epargne cette demarche!

Il est vrai que moi aussi je m'imaginais que tout allais etre rose et que tout le monde allait me "bichonner"! Je crois que je me suis fait trop d illusions depuis le depart- mais illusions entretenues par les prof de ma fac qui nous disaient tous, a nous futurs assistants que ce serait une experience formidable, qu il ne fallait s inquieter de rien puisque tout allait nous etre explique, tout le monde allait nous accueillir a bras ouvert etc etc... Alors oui, aux futurs assistants, ne croyez pas tout ce que vous raconteront vos profs...

Sinon azaly, etre prof en angleterre c est pas si bien que ca en a l air... Le vendredi je suis ds un college "normal" (pas une grammar school) et les eleves n ont jamais connu de discipline, ils mettent les pieds sur les tables, ils hurlent et se lancent des boulettes de papier, appellent les prof " ma cherie"ou les insultent (au choix), n ont aucun respect les uns pr les autres etc etc... Certes la paie est plus consequente...mais bon...
Sinon j ai qd meme l impression que le tps est le meme en angleterre qu en france et que le mauvais tps anglais est un mythe... (mais j habite ds le nord de la france alors je suis habituee...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vie29



Nombre de messages : 38
Age : 32
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mar 27 Nov 2007, 01:24

Citation :
vie29 a écrit:
Citation:
le fait d'être envoyée n'importe où, de pouvoir tomber presque à coup sûr dans une ZEP, etc. Je connais des prof qui font des remplacements sur tout un département depuis des années, donc non merci!
Entre l'Angleterre et une ZEP de la RP, y a pas photo!


Sans vouloir te faire peur, c'est un peu pareil au Royaume-Uni.


viens dans mon école Twisted Evil

Qu'est-ce que tu entends par là ? tu confirmes ce que j'ai dit ou tu dis le contraire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vie29



Nombre de messages : 38
Age : 32
Date d'inscription : 06/11/2006

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mar 27 Nov 2007, 01:29

Citation :
Justement j hesitais a les contacter! merci de m avoir epargne cette demarche!

Tu devrais quand même les contacter, on se sait jamais.... au moins, tu pourras dire que tu auras fait ton possible pour ne pas qu'un autre assistant (celui qui prendras malheureusement ta place l'année prochaine) ne vive le même calvaire que toi... Moi je l'avais fait dans cette optique là car je ne voulais pas que quelqu'un d'autre vive l'enfer que j'ai vécu.... mais bon, je n'ai eu aucune nouvelle, je ne sais même pas si l'école où j'étais a un assistant cette année : tous les ans, le prof donne au nouvel assistant l'adresse mail de l'assistant précédent pour l'aider mais moi, comme par hasard, le prof n'a pas donné la mienne.... il a dû se dire que si je racontais le cauchemar que j'ai vécu, l'assistant ne viendrait pas.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeopardize

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 32
Je viens de : Paris
Je suis à : Newcastle-upon-Tyne
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mar 27 Nov 2007, 15:36

Citation :
Pas vraiment pour les introverties ?
Si j'avais pas fait assistante, je serais encore plus timide, introvertie et asociale je pense.

Bon OK OK je declare forfait lol! Vive les introvertis et les timides qui arrivent a se surpasser et a apprendre la confiance en soi. Tout de meme je pense qu'il faut avoir une sacree dose de courage pour se lancer et bravo a tout ceux qui y sont arrives cheers

C'est vrai que tout n'est pas rose ici et que certaines ecoles sont moins bien...reputees que d'autres, tant au niveau du staff et des eleves. Apres je pense que c'est un peu une question de chance, on sait jamais sur quel chocolat on va tomber... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeopardize

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 32
Je viens de : Paris
Je suis à : Newcastle-upon-Tyne
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mar 27 Nov 2007, 15:38

Au fait c'est vrai que le British Council est si hermetique ?? Ca fait un peu peur de voir qu'ils ne prennent pas vraiment en compte les mauvaises experiences... Ils pourraient au moins eviter que ca se repete... Mais comment pourraient-ils faire au fait ? Empecher l'ecole d'avoir un assisant? Leur filer un blame ?? mmm pas evident scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenston

avatar

Nombre de messages : 772
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mar 27 Nov 2007, 15:44

chais pas, je sais que c'est plus facile à dire que de mettre en palce et que ça demanderait une logisitique assez importante et couteuse, mais un genre d'inspecteurs qui visiterait l'assistant une fois ou deux ds l'année, ce serait déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaly



Nombre de messages : 663
Age : 32
Je viens de : Nice
Je suis à : Paris
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mar 27 Nov 2007, 19:24

vie29 a écrit:
Citation :
le fait d'être envoyée n'importe où, de pouvoir tomber presque à coup sûr dans une ZEP, etc. Je connais des prof qui font des remplacements sur tout un département depuis des années, donc non merci!
Entre l'Angleterre et une ZEP de la RP, y a pas photo!

Sans vouloir te faire peur, c'est un peu pareil au Royaume-Uni. Je m'explique : j'ai parlé avec une prof de français de là-bas et elle m'a dit qu'au début de sa carrière, elle a dû faire quelques années dans un collège horrible où il n'y avait que des élèves difficiles. Elle n'en pouvait plus tellement c'était dur.... Elle m'a raconté quelques anecdotes et c'était pas jojo !! En plus, je ne sais pas si tu es au courant mais on m'a dit que les profs de là-bas doivent chercher eux-mêmes du travail dans les collèges ou lycées, ils doivent envoyer leurs candidatures... C'est un peu la pression, et tu peux finalement, par manque de choix te retrouver dans un lycée ou collège difficile, comme ceux que tu peux trouver en région parisienne....

Certes mais il y a toujours le choix de ne pas postuler dans ce genre d'établissement, or dans la fonction publique on ne peut pas refuser! C'est un choix à faire, en se disant qu'on peut retenter l'année d'après, en France, c'est ça ou tu perds ton concours!

Puis on peut postuler dans une région précise en Angleterre. Moi vraiment la RP je peux pas!

Puis bon ça me tenter bien de m'expatrier aussi.
(mais vous me faites quand même peur, déjà que j'ai pas la vocation et que je m'interroge pas mal... - ce qui ne veut pas dire que j'ai pas envie d'être prof hein -)

J'envisage aussi un doctorat et j'adorerais enseigner dans une fac de là-bas! mais je pense que ce doit être très dur d'y entrer!

Sinon pour le temps comme je suis de Nice je suppose que la différence je la verrais! Par ex aujourd'hui j'ai pas eu besoin de manteau, et avant je ne l'ai mis qu'une semaine car il pleuvait mais ça reste rare! Je doute qu'en Angleterre on se balade sans manteau fin novembre...


Dernière édition par le Mar 27 Nov 2007, 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaly



Nombre de messages : 663
Age : 32
Je viens de : Nice
Je suis à : Paris
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mar 27 Nov 2007, 19:27

Jeopardize a écrit:
Citation :
Désolée mais à chacun de décider ce qui est déprimant ou pas pour lui, on est tous différent, un peu de tolérance bon dieu!

Je suis quelqu'un de solitaire, j'adore être seule plus que je n'aime être accompagnée, et alors ? C'est mon droit non ? Qu'est-ce que ça peut faire ? Je n'emmerde personne et ne juge pas les autres. Pour moi partir et être seule c'est très bien. Je ne dis pas que je suis contre le fait de me faire des amis et de rencontrer du monde, mais vivre seule c'est primordial et je ne vois pas en quoi ça gêne qui que ce soit.

Ensuite la ville. Bon il faut voir les raisons de chacun. J'ai déjà expliqué pourquoi je n'irais pas en cambrousse. J'y ai vécu, je connais, je n'aime pas, je ne veux pas revivre ça, pas la peine de me pourrir l'année.

Il y a des tonnes de raisons pour partir. Perso c'est parce que je veux enseigner à l'étranger, faire prof en France ne me dit pas du tout vu les conditions actuelles, je veux donc voir si la vie là-bas me plaît, si je supporte le climat et la mentalité, je n'y vais pas pour faire la fête tous les soirs, et améliorer mon anglais sera une conséquence mais pas forcément un but, je me débrouille bien et ce que j'aimerais améliorer surtout c'est mon accent.

Un peu de respect et de tolérance pour les désirs des autres svp. Personne ne détient la vérité générale et heureusement qu'on a pas tous les mêmes attentes et les mêmes désirs, ou la même personnalité, ce serait horrible sinon!

Ouuu désolée fallait pas le prendre comme ça, of course tout le monde a le droit de s'exprimer, c'est bien pour ça que ce forum existe d'ailleurs ! Je n'ai jamais dit que je détenais la vérité universelle... Donc désolée si j'ai heurté tes sentiments et ceux des autres...

Je comprend qu'on aime la solitude moi même j'aime avoir des moments rien que pour moi et je ne sors pas tous les week end, quand je sors, je sors toute seule la plupart du temps, car il vaut souvent mieux être seule que mal accompagnée ... Maintenant je voulais dire que c'est dommage si vous voulez partir et vivre comme une recluse, déjà l'assistanat c'est pas vraiment un truc pour les personnes introverties, OK vous pouvez bien le vivre mais faut aussi penser aux élèves qui dépendent un peu de vous et des profs avec qui vous travaillez.

Ceci est MON opinion, exprimée sur ce forum un peu comme tout le monde, et encore une fois DESOLEE si j'ai pu blesser des gens, cela n'était pas mon intention...

C'est vrai que je me suis un peu importée, mais des gens qui dénigrent les solitaires j'en croise pas mal et ça m'énerve à la longue, alors excuse-moi!

Je ne vois pas en quoi le fait d'être solitaire empêche de bien faire son travail. Solitaire ne veut pas forcément dire introverti! Je sais parler aux gens, aller vers les autres, rigoler, etc, mais j'aime être seule et ne me vois pas vivre autrement! ça ne me dérangerait pas de n'avoir aucun ami pendant un an (d'ailleurs j'ai déjà vécu ça), et au contraire ça me motiverait à m'impliquer encore plus dans mon travail, à bien préparer les cours, etc.
Euh après ça ne veut pas dire que je compte forcément vivre comme une recluse, d'ailleurs j'ai dit que je voulais éviter la campagne justement pour ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blah

avatar

Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 21/06/2006

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mar 27 Nov 2007, 22:15

Queenston a écrit:
chais pas, je sais que c'est plus facile à dire que de mettre en palce et que ça demanderait une logisitique assez importante et couteuse, mais un genre d'inspecteurs qui visiterait l'assistant une fois ou deux ds l'année, ce serait déjà pas mal.
Ou lorsqu'il y a une full inspection de l'école, l'inspecteur en Français pourrait discuter un peu avec l'assistant.
Ou alors c'est qu'on est vraiment tombé sur un cas cette année avec l'inspectrice de Français (j'vous rassure, même le principal l'a trouvé bizarre). scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nel

avatar

Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mer 28 Nov 2007, 00:03

legerepluie1 a écrit:
Bonjour,
Je suis arrivee en Angleterre cette annee, et je DETESTE ca... Les profs sont distants, ma proprio n'est interessee que par l'argent que je lui rapporte, mes amis habitent trop loin de chez moi pour que je puisse les voir... Mon anglais ne s'ameliore pas, du coup, et je me demande ce que je fais ici...

Est-ce que c'est vraiment l'angleterre que tu détestes? A priori ce que tu décris ressemble à ce qu'on rencontre tous les jours dans la vie active.
On ne peut pas attendre de ses "collègues" qu'ils s'occupent de nous ou même qu'ils fassent l'effort de nous connaître, après tout ils sont là pour faire leur boulot et ils ont leur vie à l'extérieur.
Quant au proprio, c'est une relation commerciale, aucune raison de partager plus qe ça.
Ses amis, il faut les trouver à l'extérieur. Il y a pleins de façons de rencontrer des gens, surtout dans les petites villes, contrairement à ce qu'on a tendance à croire.

Je me trompe peut-être parce que je ne suis pas encore partie comme assistante, mais je crois, d'après ce que j'ai pu lire ici, que l'assistanat ressemble de près à la vie "normale" d'adulte indépendant.
En tout cas, ce que tu vis actuellement, c'est exactement ce qui t'attend après les études, surtout si tu n'es pas originaire de RP, car il y a de fortes chances pour que tu sois obligée d'y "migrer" un jour ou l'autre... et là appart pourri, gens froids et agressifs, amis et famille loin, t'auras de quoi faire.
Dis-toi que si tu t'adaptes là où tu es actuellement, c'est que tu t'adapteras partout! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeopardize

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 32
Je viens de : Paris
Je suis à : Newcastle-upon-Tyne
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Mer 28 Nov 2007, 16:07

Citation :
Je ne vois pas en quoi le fait d'être solitaire empêche de bien faire son travail. Solitaire ne veut pas forcément dire introverti! Je sais parler aux gens, aller vers les autres, rigoler, etc, mais j'aime être seule et ne me vois pas vivre autrement! ça ne me dérangerait pas de n'avoir aucun ami pendant un an (d'ailleurs j'ai déjà vécu ça), et au contraire ça me motiverait à m'impliquer encore plus dans mon travail, à bien préparer les cours, etc.
Euh après ça ne veut pas dire que je compte forcément vivre comme une recluse, d'ailleurs j'ai dit que je voulais éviter la campagne justement pour ça!

OK OK alors je vois que nous etions d'accord au moins sur certains points ! Je ne suis pas de ceux qui sortent tous les soirs juste histoire de dire qu'ils ont une "vie sociale", et j'apprecie tout comme toi la solitude par moments, ca donne le temps de reflechir et d'apprecier ce qui nous entoure. Et il est vrai que le travail d'assistant necessite un minimum de preparation, bien que moi j'ai la chance d'avoir un staff super a mes cotes qui m'aide beaucoup.


Pour ce qui est des inspecteurs je pense que c'est une bonne idee. Mais encore une fois, apres avoir vu les faits, comment seront ils transmis jusqu'au British Council et comment feront ils en sorte d'eviter les futurs problemes ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
séléné

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 36
Je viens de : Valenciennes
Je suis à : Valenciennes sniff
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Ven 30 Nov 2007, 11:39

Azaly a écrit:

Certes mais il y a toujours le choix de ne pas postuler dans ce genre d'établissement, or dans la fonction publique on ne peut pas refuser! C'est un choix à faire, en se disant qu'on peut retenter l'année d'après, en France, c'est ça ou tu perds ton concours!

Puis bon ça me tenter bien de m'expatrier aussi.
(mais vous me faites quand même peur, déjà que j'ai pas la vocation et que je m'interroge pas mal... - ce qui ne veut pas dire que j'ai pas envie d'être prof hein -)
Sure... sauf qu'il faut aussi prendre en compte le fait que tu poses ta candidature la ou il y a de la place. Tu peux pas etre trop difficile non plus!
Et faire la difficile signifie etre au chomage et ca c'est pas glop ici, je pense qu'apres le PGCE tu as envie d'avoir un poste et le salaire qui va avec.

Maintenant pour ce qui st du choix de l'ecole les apparences peuvent etre trompeuses; je m'explique: l'ecole dans laquelle je bosse est dans un super quartier, tout le monde me disait:bon quartier = bonne école/bons élèves gentils et tout le toutim... euh mouais le dispatch fait ke 1/3 des eleves vient d'un quartier que je ne recommende pas et fout un bordel monstre (desolee ya pas d'autre mot). Aucun respect de rien ni de personne, tu ne peux rien en faire, rien ne les interesse, ils n'aiment rien, enfin si saquager les lieux, s'insulter entre eux et insulter les profs et quand il y a un probleme ils appellent les parents a la rescousse en disant que les profs s'acharnent sur eux, les pauves petits anges...


Je pense que pas mal d'assistants me comprennent...
Un petit exemple banal un gamin de 12-13 ans a foutu le feu (et un beau feu pas un petit tas de papiers qui brule dans un coin) dans les toilettes des mecs en debut de semaine. Twisted Evil

Enfin je ne me plaint pas j'aime bien mon ecole et surtout els collegues et ne voudrait pas en changer!

Azaly a écrit:
J'envisage aussi un doctorat et j'adorerais enseigner dans une fac de là-bas! mais je pense que ce doit être très dur d'y entrer!
Si tu as les resultats qui vont avec tes ambitions et que tu prouves que tu es un bon element je ne voit pas pourquoi tu ne pourrait pas decrocher un poste.

Azaly a écrit:
Sinon pour le temps comme je suis de Nice je suppose que la différence je la verrais! Par ex aujourd'hui j'ai pas eu besoin de manteau, et avant je ne l'ai mis qu'une semaine car il pleuvait mais ça reste rare! Je doute qu'en Angleterre on se balade sans manteau fin novembre...
Je pense que tu vas sentir la difference mais tu ne la verras pas car les anglaises n'ont pas peur du froid et etre en minijupe/debardeur en plein hiver ne leur fait pas peur: c'est toujours l'ete pour elles (l'alcool tiens chaud).

Maintenant pour en revenir au sujet de base, Legerepluie si tu ne te vois pas rester une annee va voir les profs et expose ton probleme. Si ils sont toujours aussi distant et ne t'ecoute pas mets une note dans le casier exposant encore une fois ton probleme (sans oublier de la photocopier pour preuve si il n'y pa pas de changement et tu peux donc l'envoyer a ta fac) ou un email que tu copies a la secretaire ou prof de ta fac qui s'occupe du programme des assistants.
Maintenant tout ca c'est biensur si t'as "vie" dans cette ecole est difficile... Et que tu es vraiment consideree comme de la m****.
Si ton probleme est plus au niveau des sorties, du au fait que tu te sentes seule..., je ne pense pas que le fait que tu quitte ton job soit bien vu, je ne vais pas repeter ce que Nel a dit mais nous ne sommes plus des enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legerepluie1



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Ven 30 Nov 2007, 22:46

Tu dois avoir raison Nel, si je m'adapte ici je m'adapterais partout mais... je suis meme en train de me demander si j arriverais a supporter d etre mutee ds la RP... si je dois reellement passer le CAPES... Ou alors tenter ma chance en croisant les doigts pr etre ds ma region (ouff, je n habite pas ds le sud alors ce ne sera pas tres demande).

Selene, oui je vais surement aller voir la chef de departement et lui expliquer...mais je ne sais pas quoi lui dire exactement: je me sens mal, je n ai envie de rencontrer personne, j ai mal a l estomac tellement la france me manque... elle va me traiter d idiote...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaly



Nombre de messages : 663
Age : 32
Je viens de : Nice
Je suis à : Paris
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Sam 01 Déc 2007, 01:26

Séléné a écrit:
Azaly a écrit:

Certes mais il y a toujours le choix de ne pas postuler dans ce genre d'établissement, or dans la fonction publique on ne peut pas refuser! C'est un choix à faire, en se disant qu'on peut retenter l'année d'après, en France, c'est ça ou tu perds ton concours!

Puis bon ça me tenter bien de m'expatrier aussi.
(mais vous me faites quand même peur, déjà que j'ai pas la vocation et que je m'interroge pas mal... - ce qui ne veut pas dire que j'ai pas envie d'être prof hein -)
Sure... sauf qu'il faut aussi prendre en compte le fait que tu poses ta candidature la ou il y a de la place. Tu peux pas etre trop difficile non plus!
Et faire la difficile signifie etre au chomage et ca c'est pas glop ici, je pense qu'apres le PGCE tu as envie d'avoir un poste et le salaire qui va avec.

Maintenant pour ce qui st du choix de l'ecole les apparences peuvent etre trompeuses; je m'explique: l'ecole dans laquelle je bosse est dans un super quartier, tout le monde me disait:bon quartier = bonne école/bons élèves gentils et tout le toutim... euh mouais le dispatch fait ke 1/3 des eleves vient d'un quartier que je ne recommende pas et fout un bordel monstre (desolee ya pas d'autre mot). Aucun respect de rien ni de personne, tu ne peux rien en faire, rien ne les interesse, ils n'aiment rien, enfin si saquager les lieux, s'insulter entre eux et insulter les profs et quand il y a un probleme ils appellent les parents a la rescousse en disant que les profs s'acharnent sur eux, les pauves petits anges...


Je pense que pas mal d'assistants me comprennent...
Un petit exemple banal un gamin de 12-13 ans a foutu le feu (et un beau feu pas un petit tas de papiers qui brule dans un coin) dans les toilettes des mecs en debut de semaine. Twisted Evil

Enfin je ne me plaint pas j'aime bien mon ecole et surtout els collegues et ne voudrait pas en changer!

Azaly a écrit:
J'envisage aussi un doctorat et j'adorerais enseigner dans une fac de là-bas! mais je pense que ce doit être très dur d'y entrer!
Si tu as les resultats qui vont avec tes ambitions et que tu prouves que tu es un bon element je ne voit pas pourquoi tu ne pourrait pas decrocher un poste.

Azaly a écrit:
Sinon pour le temps comme je suis de Nice je suppose que la différence je la verrais! Par ex aujourd'hui j'ai pas eu besoin de manteau, et avant je ne l'ai mis qu'une semaine car il pleuvait mais ça reste rare! Je doute qu'en Angleterre on se balade sans manteau fin novembre...
Je pense que tu vas sentir la difference mais tu ne la verras pas car les anglaises n'ont pas peur du froid et etre en minijupe/debardeur en plein hiver ne leur fait pas peur: c'est toujours l'ete pour elles (l'alcool tiens chaud).

Maintenant pour en revenir au sujet de base, Legerepluie si tu ne te vois pas rester une annee va voir les profs et expose ton probleme. Si ils sont toujours aussi distant et ne t'ecoute pas mets une note dans le casier exposant encore une fois ton probleme (sans oublier de la photocopier pour preuve si il n'y pa pas de changement et tu peux donc l'envoyer a ta fac) ou un email que tu copies a la secretaire ou prof de ta fac qui s'occupe du programme des assistants.
Maintenant tout ca c'est biensur si t'as "vie" dans cette ecole est difficile... Et que tu es vraiment consideree comme de la m****.
Si ton probleme est plus au niveau des sorties, du au fait que tu te sentes seule..., je ne pense pas que le fait que tu quitte ton job soit bien vu, je ne vais pas repeter ce que Nel a dit mais nous ne sommes plus des enfants...

Oui je sais que tu postules là où il y a de la place mais après tu peux ré-essayer tous les ans d'aller ailleurs par ex, or en France tu ne choisis rien!

Pour le doctorat, ça signifie 3 ans de plus sans vrai boulot donc pas facile... j'ai perdu deux ans avant d'aller en fac (erreur d'orientation) donc ça me ferait finir mes études à 28 ans minimum! puis y a-t-il des places en univs ? enfin je verrais d'ici là!

Niveau climat, oui paraît que les anglais sont fous! je vais avoir l'air d'une extra-terrestre avec mon polaire, ma doudoune, mon bonnet, mon écharpe, mes gants, et en train de me geler sur place à greloter sans cesse! (je suis frileuse, puis je suis pas habituée au grand froid je suis du sud de la France)
Comment ils font les anglais ? ils tombent pas malades ? ils ne ressentent pas le froid ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinaski



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Sam 01 Déc 2007, 04:53

[quote="Azaly"][quote="Séléné"]
Azaly a écrit:


Comment ils font les anglais ? ils tombent pas malades ? ils ne ressentent pas le froid ?

Ils sont bourrés très chère. Faudrait que tu soies au courant parce que sinon ca va te faire bizarre quand tu vas trébucher sur ton premier anglais dans le caniveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
séléné

avatar

Nombre de messages : 151
Age : 36
Je viens de : Valenciennes
Je suis à : Valenciennes sniff
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Sam 01 Déc 2007, 16:07

Azaly a écrit:
Oui je sais que tu postules là où il y a de la place mais après tu peux ré-essayer tous les ans d'aller ailleurs par ex, or en France tu ne choisis rien!

Pour le doctorat, ça signifie 3 ans de plus sans vrai boulot donc pas facile... j'ai perdu deux ans avant d'aller en fac (erreur d'orientation) donc ça me ferait finir mes études à 28 ans minimum!

Et peut-etre apres ton annee en angleterre tu ne voudras plus etre prof!
Un conseil et ca vaut pour tout le monde; ne vous faites pas trop d'illusions pour votre annee a l'etranger ! Pas que ca ne va pas etre bien, je ne dit pas ca mais si vous partez avec une image parfaite en tete c'est mal parti!

N'idealisez pas une vie que vous ne connaissez pas en gros... Je dit ca aprce que c'est ce que j'avais fait il y a 4 ans de ca quand je suis aprtie au USA pour un an, je pensais que ca allait etre le reve, genial super duper... au final ca a ete une annee difficile et en partie aprce que j'etais decue de ne pas avoir trouver "ce qu'on m'avait promis" et ce que je m'etais imaginee...

Au final en arrvant ici j'avais essayer au plus possible de ne rien imaginer - de ne pas ecouter les profs qui disent ca va etre la meilleure annee de votre vie - que les profs et les eleves vont vous adorer...

Sinon pour ce qui est de perdre des annees t'inquietes je suis la specialiste - deux ans de perdu a la fac avant de commencer ma licence d'anglais - une fois ma premiere annee validee j'ai arreter (parceque ca faisait deja trois ans de fac j'en avais marre) pour aller un an aux USA - je reviens finir ma licence et je repart un an en ecosse qui s'est transformé en indefiniement, donc la c'est ma deuxieme annee et je fais ma maitrise en meme temps.
je vais avoir 26 ans au mois d'avril et je ne sais absolument pas ce que je vais faire apres - j'ai ete etudiante toute ma vie donc niveau experience professionnelle bof - mon contrat s'arrete en mai, je dois bosser tout l'ete dans je sais pas quoi - et je en peux pas chercher un boulot permanent car je dois pauser mon mois d'octobre en entier ,plus une semaine en septembre pour la maitrise donc personne ne voudras de moi avec ces conditions!
Donc jusqu'en Septembre ca sera certainement de l'interim et Novembre recherche d'un vrai travail!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaly



Nombre de messages : 663
Age : 32
Je viens de : Nice
Je suis à : Paris
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Dim 02 Déc 2007, 00:27

Séléné a écrit:
Azaly a écrit:
Oui je sais que tu postules là où il y a de la place mais après tu peux ré-essayer tous les ans d'aller ailleurs par ex, or en France tu ne choisis rien!

Pour le doctorat, ça signifie 3 ans de plus sans vrai boulot donc pas facile... j'ai perdu deux ans avant d'aller en fac (erreur d'orientation) donc ça me ferait finir mes études à 28 ans minimum!

Et peut-etre apres ton annee en angleterre tu ne voudras plus etre prof!
Un conseil et ca vaut pour tout le monde; ne vous faites pas trop d'illusions pour votre annee a l'etranger ! Pas que ca ne va pas etre bien, je ne dit pas ca mais si vous partez avec une image parfaite en tete c'est mal parti!

N'idealisez pas une vie que vous ne connaissez pas en gros... Je dit ca aprce que c'est ce que j'avais fait il y a 4 ans de ca quand je suis aprtie au USA pour un an, je pensais que ca allait etre le reve, genial super duper... au final ca a ete une annee difficile et en partie aprce que j'etais decue de ne pas avoir trouver "ce qu'on m'avait promis" et ce que je m'etais imaginee...

Au final en arrvant ici j'avais essayer au plus possible de ne rien imaginer - de ne pas ecouter les profs qui disent ca va etre la meilleure annee de votre vie - que les profs et les eleves vont vous adorer...

Sinon pour ce qui est de perdre des annees t'inquietes je suis la specialiste - deux ans de perdu a la fac avant de commencer ma licence d'anglais - une fois ma premiere annee validee j'ai arreter (parceque ca faisait deja trois ans de fac j'en avais marre) pour aller un an aux USA - je reviens finir ma licence et je repart un an en ecosse qui s'est transformé en indefiniement, donc la c'est ma deuxieme annee et je fais ma maitrise en meme temps.
je vais avoir 26 ans au mois d'avril et je ne sais absolument pas ce que je vais faire apres - j'ai ete etudiante toute ma vie donc niveau experience professionnelle bof - mon contrat s'arrete en mai, je dois bosser tout l'ete dans je sais pas quoi - et je en peux pas chercher un boulot permanent car je dois pauser mon mois d'octobre en entier ,plus une semaine en septembre pour la maitrise donc personne ne voudras de moi avec ces conditions!
Donc jusqu'en Septembre ca sera certainement de l'interim et Novembre recherche d'un vrai travail!

t'inquiète je n'idéalise rien! j'ai fini de rêver, je m'imagine déjà le pire donc je pense que je ne tomberai pas trop de haut!

Oui c'est vrai que tu as une un drôle de parcours lol
Mais moi je l'ai mal vécu d'avoir perdu ces années (surtout qu'elles ont coûté cher) et je le vis encore mal (me dire que ça aurait dû être cette année que je pars en Angleterre!), mes parents ont du mal à assurer niveau financier, enfin là ça va mais leur demander de m'aider jusqu'à mes 28 ans...

Je ne suis déjà pas sûre de vouloir faire prof, et j'espère que je n'en serais pas dégoûtée, parce que franchement je ne sais pas quoi faire d'autre, je n'aime pas grand-chose, j'ai des soucis de santé qui m'empêche de rester longtemps debout (entre autres), et je mise pas mal sur mon avenir professionnel, je me connais, si je n'ai pas un boulot qui
me plait j'aurais envie de me suicider No
Enfin on verra, prof en fac je pense que j'aimerais, faut juste prendre le temps d'y arriver (le problème est là)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaly



Nombre de messages : 663
Age : 32
Je viens de : Nice
Je suis à : Paris
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Dim 02 Déc 2007, 00:27

[quote="Chinaski"][quote="Azaly"]
Séléné a écrit:
Azaly a écrit:


Comment ils font les anglais ? ils tombent pas malades ? ils ne ressentent pas le froid ?

Ils sont bourrés très chère. Faudrait que tu soies au courant parce que sinon ca va te faire bizarre quand tu vas trébucher sur ton premier anglais dans le caniveau...

arf, j'aime pas les gens bourrés Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenston

avatar

Nombre de messages : 772
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   Dim 02 Déc 2007, 02:38

Séléné a écrit:

je vais avoir 26 ans au mois d'avril et je ne sais absolument pas ce que je vais faire apres - j'ai ete etudiante toute ma vie donc niveau experience professionnelle bof - mon contrat s'arrete en mai, je dois bosser tout l'ete dans je sais pas quoi - et je en peux pas chercher un boulot permanent car je dois pauser mon mois d'octobre en entier ,plus une semaine en septembre pour la maitrise donc personne ne voudras de moi avec ces conditions!
[/color]

bon, je sais que c'est pas cool, mais dans un sens ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à etre ds ce cas-là...
26 ans aussi en février prochain, mal orientée apres le BAC, j'ai perud un an avant de commencer un DEUG, puis apres une année en Erasmus pr ma licence - que je n'ai pas u à cause d'un problème d'équivalence (rage!!!);
suivi d'un an où j'ai bossé pr me payer une formation privée proffessionnelle que j'ai entamé l'anne scolaire suivante, et qui n'a abouti sur RIEN,
dc comme je ne trouvais aps de taf, je suis retournée à la fac finir ma licence, tout en continuant à chercher un taf et cumulant l'interim pdt les vacances.... j'ai postulé en assistanat parceque je ne savais aps quoi fr, et me voilà à londres pr un an?

contrat qui se termine en mai, et après?
aucune idée!
j'aimerais rester à londres et trouver un VRAI job, mais je ne sais pas trop cvomment faire.
si je rentre à paris, le seul job que je décrocherai, c'est hotesse d'accueil, et dc bon, c'est pas ce que j'ai envie de fr.

youpi.
(désolée pr le déviage de sujet, mais fallait que ça sorte!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: arrivee sur place... et si je repartais?   

Revenir en haut Aller en bas
 
arrivee sur place... et si je repartais?
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nantes - Place du Commerce
» Brest place de la liberté
» [Tasse] Place au sucre by Grrr design
» mise en place enduit chaux et intemperie
» Mettre en place une plate bande pour une débutante !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AssistantsTripUk2006 :: AssistantsTripUk2006 :: Votre arrivée sur place-
Sauter vers: